Contactez-nous

Newsletter

Inscrivez vous pour bénéficier de nos offres promotionnelles

SERVICES

Sur Holland Bikes...

 

Guide d’achat : comment choisir un vélo électrique

Accueil > Le Mag' Blog >

Sommaire (autour du vélo électrique) : 
- Qu'est ce qu'un vélo électrique, comment ça marche >
Pourquoi de telles différences de prix entre les vélos électriques ? >
- Des subventions allant jusqu'à 400€, partout en France >
- 6 Points clés et conseils pour choisir son vélo électrique

Vélo électrique : idées reçues, intox, et vraies informations >
Pourquoi un vélo électrique Holland Bikes ? >
Comment entretenir son vélo électrique ? >


6 Points clés et conseils pour choisir son vélo électrique

 

  

"C’est décidé : je laisse la voiture au garage et je passe au vélo électrique". Ce mode de déplacement  connaît un réel engouement pour se déplacer sainement, à moindre effort, et écologiquement sur les courts trajets voir d’avantage selon les aspirations de chacun, mais ils y a de grandes différences de prix.
Il y 3 critères globalement qui justifient ces différences de prix, les 2 derniers étant le coeur de cet article (détaillés ci-dessous) : 
A) La partie mécanique du vélo. Un vélo électrique est d'abord un vélo avant d'être électrique. Par conséquent, plus il est équipé (freins, nombre et type de vitesses, suspentions, solidité du cadre etc...), plus il sera cher. Les arguments détaillant le
choix d'un vélo de ville sont donc autant valables pour un vélo classique que pour un VAE.
B) Le couple moteur et l'autonomie de la batterie. Plus ils sont élevés, plus la valeur du vélo l'est également.
C) Le système électrique de façon générale, dont bien évidemment la batterie (autonomie) et le moteur (puissance), mais aussi son intégration, le nombre et type de capteurs (de rotation? de pression ? les deux ?), la possibilité de le programmer ou pas etc...

Détaillons alors ensemble ces 2 derniers points dans cet article.

Et pour commencer, nous vous proposons cette vidéo expliquant brièvement les 6 points clés détaillés dans cette article : 


 

 1) Le moteur et le couple moteur :

Si vous avez commencé vos recherches pour votre prochaine acquisition de vélo électrique, vous avez sans doute constaté qu’il y a plusieurs possibilités pour le moteur. Dans la roue avant, dans la roue arrière, ou dans le pédalier. D’une puissance maximum de 250W, chaque constructeur a opté pour l’une ou l’autre de ces variantes, très souvent liées aux types de transmission ou pour maximiser l’intégration des composants :

- Moteur à l'avant : Il a l’avantage de répartir les masses d’une manière optimale sur le vélo sans entraver sa maniabilité et sa stabilité, et la traction est optimale. De plus il permet d'avoir une transmission dans le moyeu ou boite à vitesse très pratique pour un usage en ville (chaine couverte, changement de vitesse même à l'arrêt, et très peu d'entretien) de type Nexus qui n'est pas compatible avec un moteur arrière par exemple.
Exemple de modèles :
Sparta C1 / Batavus Genova / Gazelle Orange C7 F
- Moteur à l'arrière : Le vrai plus du moteur à l'arrière est son association au dérailleur, qui permet d'avoir plus de vitesses et plus de puissance moteur. Il est idéal pour les versions pour la randonnée et trekking, ou les grandes balades en dehors de la ville.
Exemple de modèles :  
Koga E-Deluxe / Sparta ION E-Speed Retrouvez tous nos vélos à dérailleurs.
- Moteur dans le pédalier : Tandis que la motorisation dans le pédalier (Technologie Bosch, Impulse, ou Yamaha) est puissante et équipera le plus souvent des VAE assez sportif. Elle a l'avantage de pouvoir être indépendamment associée à un dérailleur ou une boite de vitesse. Mais reste souvent couteuse, en particulier pour les versions haut de gamme (seule la version haut de gamme avec une batterie de 400Wh est utilisée dans nos vélos électriques par exemple).
Exemple de modèles :
Sparta B-Special (Bosch) / Gazelle Orange C7 M (Impulse) / Batavus Stream (Yamaha) 

Le couple moteur : c’est la force délivrée par le moteur (exprimée en Newton par mètre : Nm) c’est sans doute l’un des premiers critères à prendre en compte si vous devez utiliser le VAE en zone de montagne.  15, 25, 29, 33, 40, 50 et jusqu'à 80 Nm (pour les Yamaha) :  plus le couple est élevé plus le vélo aura de capacité en côte, et/ou avec une charge lourde. Prenez note que le couple moteur est indépendant de la puissance du moteur, qui de toute façon est elle limitée à 250 Watts (presque tous les vélos haut de gamme sont à 250 Watts). Par expérience un couple de 29Nm est le minimum pour des routes très vallonnées. Choisir un couple élevé peut être judicieux si vous n’avez pas beaucoup de force musculaire ou si le vélo est très chargé. En revanche, en ville et pour des trajets quotidiens plutôt plats et/ou avec seulement quelques côtes légères vous n'aurez pas besoin de plus de 20 Nm.


 2) La batterie : 

D’un voltage de 24V ou 36 Volts, et d’une capacité comprise entre 7Ah et 15,5 Ah, c’est sans doute un des composants qui a connu le plus d’évolution ces dernières années : poids, temps de charge, longévité ont énormément progressé sur les vélos de qualité. L'autonomie d'un vélo à assistance électrique dépend avant tout de la qualité de la batterie.
Une batterie est caractérisée par sa capacité, exprimée en Ampère-heure (Ah) et par sa tension, exprimée en Volts (V).
La capacité (Ah) désigne la capacité d'une batterie à délivrer un certain courant pendant un certain temps. Plus vous avez d'Ampères-heures, plus vous aurez d'autonomie. Un faible ampérage est vendeur car plus léger, mais cache souvent une très faible autonomie. Tous les vélos proposés par Holland Bikes par exemple sont entre 9 Ah et 15,5 Ah, avec une autonomie entre 50 et 160 kilomètres ! 

Plus vous avez de tension (V), plus vous aurez l'impression de puissance. Les batteries en dessous de 24V manquent clairement de puissance en côte. L'énergie, le nombre de Watts-heure, que la batterie peut contenir lorsqu'elle est complètement chargée s'obtient en multipliant les Ah x Volt. Les deux critères sont donc importants et vont de pair.
Si même les batteries à grande capacité ne vous suffisent pas, n'oubliez pas que chez Holland Bikes non seulement votre vélo est assuré gratuitement durant 1 an, mais vous bénéficiez en plus de l'assistance 24h/7j où cas ou votre batterie se vide et que vous ne pouvez plus rentrer chez vous.      



 3) L'unité de contrôle - console électrique : 

C'est à partir de celle-ci que vous allez piloter votre VAE.  On retrouvera sur cette unité de commande les principales fonctions : boutonOn/Off, l'affichage du niveau de charge de la batterie, contrôle de l’assistance de 3 à 5 paliers (SPARTA Emotion C2). Sur les consoles de gammes supérieures on trouvera en plus : un affichage numérique avec la vitesse, le kilométrage total et journalier (Gazelle Orange C7 F), la température, l’autonomie moyenne restante en km, un antivol électronique (lorsqu’on retire la console l’assistance ne fonctionne plus), et parfois software de conduite programmable (niveau de puissance personnalisable pour chaque palier) comme pour le Koga E-Deluxe ou le Sparta ION E-Speed.


 4) Les capteurs : 

Ce sont des composants qui font partie intégrante de tout système d’un vélo à assistance électrique.
Le plus courant : le capteur de rotation ou capteur de mouvement positionné au pédalier permet de fournir une assistance proportionnelle à votre cadence/fréquence de pédalage et ne tient pas compte de la puissance que vous y mettez, l’assistance se déclenche ainsi au bout d’un demi, ou un tour complet de pédalier. 
Le plus intelligent : le capteur de pression, dit aussi "de couple" ou "capteur de force", ou parfois également appelé "assistance proportionnelle". Il est lui positionné sur la base arrière du cadre (ou à l’intérieur du moteur au niveau de l’axe), mesure la force exercée et permet de fournir une assistance proportionnelle à la force appliquée sur les pédales, plus on met de pression sur les pédales plus on a d’assistance, procurant une fluidité générale sans pareil. Il est aussi très efficace pour un démarrage en côte car l’assistance est instantanée.

Il n’y a donc pas ce sentiment d’à-coup lorsque l’assistance se déclenche, et puisqu'elle est délivrée progressivement selon la force appliquée, le mot "assistance" prend tout son sens puisqu'on a l'impression que ce sont nos jambes qui sont plus puissantes et non pas le moteur qui fait le travail à notre place.  
Les VAE de gamme supérieure combinent souvent les 2 types de capteurs (Gazelle Orange C7 M / Batavus Stream / Sparta B-Special) ou uniquement un capteur de couple pour d’avantage de souplesse et de fluidité dans le pédalage.


 5) Le prix : 

Le dernier  critère décisif avant de passer commande de votre futur  VAE reste le prix.  Vous vous apprêtez à investir dans un équipement de haute technologie et tous les VAE du marché ne se valent pas... Les éléments cités ci-dessus et le type d’utilisation seront forcément pris en compte dans le prix final du vélo, en compléments des équipements de confort (suspensions, position sur le vélo, type de frein etc…), le type de transmission (boite de vitesse ou dérailleur) et leur niveau de technicité et surtout de fiabilité.  Il serait illusoire de fixer l’achat de votre VAE uniquement sur un critère de prix aux risques de déboires et de déception.


 6) Le service après vente : 

Enfin, un vélo électrique est un produit technique, dont la réparation peut rapidement s'avérer problématique. Il vous faut alors absolument vous assurez que le service après-vente est à la hauteur de votre investissement, en optant pour un distributeur ayant pignon sur rue, et dans l'idéal avec plusieurs points de ventes et réparations, souvent gages d'un bon service. Chez Holland Bikes en plus de notre réseaux de magasins partout en France, nous avons également mis en place une assistance 24h/24 incluse dans nos vélos neufs (équivalente à l'assistance automobile) pour vous dépanner en cas de problème dans un rayon de 100 km !
Optez également lors de votre achat pour de grandes marques ayant plusieurs années voire dizaines d'années d'existence et d'expérience dans le vélo électrique, avec une vraie organisation et structure pour une gestion parfaite du service après-vente. Par exemple, aujourd'hui le système électrique Bosch est présent sur plusieurs vélos et chez plusieurs marques, mais si le fabricant n'a pas l'expérience suffisante l'intégration du système au vélo ne sera pas bonne, et si le vélo tombe en panne le SAV ne sera pas au rendez-vous...
C'est pour cette raison que chez Holland Bikes, nous avons choisi de distribuer uniquement des grandes marques ayant fait leurs preuves depuis plus de 10 ans dans le domaine du vélo électrique, et plus généralement depuis plus de 100 ans dans le monde du vélo (A lire : Pourquoi choisir un vélo électrique Holland Bikes). 


A lire et voir : Le vélo électrique bon pour la santé (Test des vélos électriques par le "Magazine de la Santé de France 5")



Questions / réponses fréquentes :

Combien coûte une recharge complète de la batterie ? En fonction du coût de l'énergie, une recharge complète coûte environ 1,5 centimes d’euro. Cela signifie que si vous rechargez votre batterie tous les jours, le coût de l'électricité est de 5,5€ par an. Si vous la rechargez moins souvent ce montant sera bien sûr moins élevé.

La batterie se recharge en pédalant ? Non, votre batterie une fois chargée n’a pour objet que d’alimenter le moteur et son système d’asservissement. une batterie se décharge ou se recharge mais pas les deux à la fois.

La batterie peut être rechargée dans les descentes ? Oui, certains systèmes permettent  la recharge de la batterie : le moteur se transforme en génératrice (technologie ION de SPARTABATAVUSKOGA avec moteur 40Nm) toutefois ce principe de recharge (ou régénération) est pour l’instant réellement efficace que sur de très longues descentes. 

Je dois vider complètement la batterie pour la recharger ? Non, comme expliqué plus haut il n’y a pas d’effet mémoire sur les batteries de dernières générations de type Lithium-ion. 

Existe-il des batteries supplémentaires pour augmenter l'autonomie de mon vélo ?  Oui, sur presque tous les modèles il existe des batteries supplémentaires. Souvent cette batterie se fixe sur le porte-bagages dans une sacoche de vélo. Demandez conseil à votre vendeur pour savoir quel modèle s'adapte à votre vélo.

Comment je peux améliorer l'autonomie de mon vélo ? L'autonomie annoncée dépend de beaucoup de facteurs. Par exemple le dénivelé, les vents contraires, le poids du cycliste, le temps, les bagages, peuvent faire varier l'autonomie de votre vélo. L'assistance incite souvent à un pédalage avec une vitesse supérieure. Mais il suffit de  comparer ceci avec  votre voiture pour vous rendre compte que ce n’est pas idéal : Roulez en 5ème vitesse en ville, c'est possible, mais cela abîme le moteur et fait augmenter la consommation de carburant. Sur un vélo à assistance électrique, c'est la même chose. La plupart de nos modèles sont équipés de plusieurs vitesses,  il est important de choisir la bonne vitesse. A grande allure il faut opter pour les vitesses supérieures, et à plus faible vitesse, vous pouvez opter pour la deuxième ou troisième vitesse. Et au démarrage, mettez également les plus petites vitesses, le démarrage en grande vitesse demande beaucoup de puissance et vide donc plus rapidement votre batterie…

Vous avez d'autres questions ? N'hésitez pas à contacter un de nos points de vente.



          

                         


 

 

 








 

 

 
 
 

 

 

Retrouvez tous nos autres articles sur notre blog Le Mag' :

 

    

 

10 bonnes raisons de passer au vélo                      

 

 

 

    

Vélo électrique : idées reçues, intox, et vraies informations...

 


 

  

Vélo électrique : Des subventions partout en France (jusqu'à 400€)

 

  

  



Pourquoi un vélo Hollandais ?

                                                                                                                                                                                                          

  

Comment entretenir son vélo électrique ?               
 

 

Bonjour !

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez de 10 euros dès votre première commande* !

- Qu'est-ce que contient la newsletter ?

  • Nos conseils et astuces
  • Nos promotions exclusives
  • Nos nouveautés

- Est-ce que l'envoi est trop fréquent ?

  • Non, seulement une à deux newsletters par mois.

- Pourrais-je me désinscrire par la suite ?

  • Oui, à tout moment.

Entrez votre e-mail :

Voir notre politique de confidentialité

*A partir de 130€ d'achat, à valoir sur votre première commande. Offre non cumulable et valable uniquement sur www.hollandbikes.com